logo

édition 2019

3e ÉDITION

1 & 2 novembre 2019 – Cité universitaire, Neuchâtel

VENEZ NOMBREUX à la troisième édition de notre festival pour découvrir

DES FILMS 100% ORIGINAUX Une trentaine de réalisateurs (amateurs ou pros, vieux briscards ou novices du super8, de Neuchâtel ou d’ailleurs en Suisse et en Europe) ont disposé chacun de 15m de pellicule (3 minutes), ni plus ni moins, pour faire un film en suivant

UNE DÉMARCHE UNIQUE à l’inverse de ce qui se fait habituellement : aucun montage n’est autorisé ; le film est d’une seule pièce, les scènes doivent être tournées dans l’ordre, il n’y a pas de reprise, autant dire qu’il faut

SAVOIR PRENDRE DES RISQUES C’est un défi technique : plus le matériel est simple (il ne s’agit que de mécanique et d’optique) plus il demande à être maîtrisé. Mais il faut aussi de la fantaisie et pas mal de cran car notre événement est une

VRAIE PREMIERE MONDIALE
Les réalisateurs n’ont jamais vu leur film développé ! Ils le découvriront au tout dernier moment, en même temps que vous !


Programme


IMPRO-PROJO – soirée d’ouverture

vendredi 1.11, 20h30

Spectacle d’improvisation par la Compagnie du Cachot

Carte blanche à Analog Resistance Festival

CONCOURS INTERNATIONAL

samedi 2.11, 19h (portes, bar 18h)

Films tournés-montés en grande première mondiale

Prix du public et Prix du jury


IMPRO PROJO

spectacle d’improvisation – projections (Yverdon-les-Bains)

Improvisation théâtrale dans le style des conférences « Connaissance du Monde ».

Un voyage à l’aide de films super 8 amateurs retrouvés et recyclés.
Impro Projo va où vous rêvez d’aller.

Une création d’Analog Resistance Festival avec les improvisateurs de La Compagnie du Cachot et les projections super 8 de GrandMarquis


CONCOURS INTERNATIONAL

films tournés-montés en grande première mondiale

animation musicale : Nicolas Gurtner (saxophone), Antoine Humberset (flûte)


Dominium terrae – David Pfluger (Basel)

Sheep Tight – Joeri De Jongh (Niel, B)

Cow kaut – Müller Thomas (Nürnberg, D)

La vérité sur l’affaire Dolly – Marie Geiser (Neuchâtel)

Ein kurzes Stück – Michel Borgmann (Zürich)

Le disparu du Cornwell – Maxime Piergiovanni (Neuchâtel)

la fiancée du pantomime – Anatole Bosc et Tiphaine Paquier (Neuchâtel)


Birdy – Noémie Maret (Fully)

L’attaque des légumes – Gilles Muller (Daillens)

Scène 1 – Stéphane Ryter (Lausanne)

3 fils / 3 sons – Ed Sayers (London, UK)

Wander – Gabriel Bullen (Whitehorse, CA)

Idées de films supérieures – Andreas Kersten, Gunnar Grah, Florian Rau (Stuttgart, Berlin, D)

Opération nature – Roger Batteault (Beaune, F)


Klippa! – Massimo Trompetto (RLF), Pierre Stragiotti, Truck Chung (Neuchâtel)

Peut-on…? Kann man…? – Stephan Grosse-Grollmann (Nürnberg, D)

Elle peint les arbres – Chris Dauchamp (Donatyre)

Space Celebration – Vincent, Stéphane et Lucas (Lausanne)

Une fin d’après-midi – Nathan Jucker (La Chaux-de-Fonds)

Illusions – Yvonne Füeg (Balsthal)

Zombie Hitler – Arnaud Kohler (Meyrin)


C’est leurre – Joséphine Vuignier (Vex)

Die Hersbrucker Schweiz – Andreas Schwab (Happburg, D)

Presto ma non troppo – Jeremy Rossier (Fontainemelon)

Mad Tricks – Etienne Piergiovanni (Lausanne)

Other.Routes.Too – Ryan Ferguson (Hamilton, CA)

Balade nocturne – Sébastien Borel, Marie Majeux, Marie Wanert (Neuchâtel)

Charo8 – Joaquin Asencio (Sevilla, E)