logo

l’édition 2017

Édition 2017

Le 28 octobre 2017, 19 réalisateurs venus de Suisse, de France et d’Allemagne ont présenté en grande première mondiale des courts métrages réalisés durant l’été 2017 selon le principe subtil et assez risqué du tourné-monté. Ils avaient reçu chacun une cassette de pellicule super-8 avec laquelle ils ont réalisé le film de leur choix sans recourir au montage. Imaginez un peu les contraintes : tournage des séquences dans l’ordre, sans filet (la première prise est nécessairement la bonne), en maîtrisant le timing (15m, pas un de plus, soit une durée maximale de 3 minutes 20), et tout cela à l’aveugle, sans possibilité de visionner quoi que ce soit en cours de route.

La démarche est pour le moins originale, à l’inverse, pour ainsi dire, de celle ordinairement suivie pour la réalisation d’un film. Il convient d’être particulièrement précis dans la préparation et le dernier geste, celui d’appuyer sur le déclencheur de la caméra, est définitif.

Et ce n’est que le moment venu, le soir du 28 octobre, ainsi que le veut la règle, que les réalisatrices et les réalisateurs ont découvert le résultat, en même temps que le public et que le jury du festival.

Il fallait avoir l’estomac bien accroché ? Ils l’ont !

Palmarès de l'édition 2017

1er Prix du jury : Le gobelin romantique — Gilles Müller, Penthalaz

2e Prix du jury : ∞ème étage — Etienne Piergiovanni, Lausanne

3e Prix du jury : La grande découverte — Jeremy Rossier, Fontainemelon

Prix d'honneur : Festival dans la prairie — Roger Batteault, Beaune, F

1er prix du public : ∞ème étage — Etienne Piergiovanni, Lausanne

2e prix du public : Mortel Kombo — les frères Stragiotti, Neuchâtel

3e prix du public : Opération Chaperon Rouge — Cie Le Grillon, Neuchâtel

Les courts-métrages

Ordre de passage

  1. Il faut sauver le soldat Vegan — Julien Rusconi & Maxime Piergiovanni, Neuchâtel
  2. Roi à roulette — Yves N, Anatolo Basbaraquez, Ferdy National, Küttigkofen
  3. Saut de puce — Gilles Christen, Enges
  4. Opération Chaperon Rouge — Cie Le Grillon, Neuchâtel
  5. Hold-up d’un soir — Max Favretto, Bôle
  6. Le gobelin romantique — Gilles Müller, Penthalaz
  7. La grande découverte — Jeremy Rossier, Fontainemelon
  8. Pirouette, cacahuète — Noémie Maret, Fully
  9. Up the Hill, Down in the Ocean — Lynn dK, Neuchâtel
  10. Mortel Kombo — les frères Stragiotti, Neuchâtel
  11. Mian — Michel Borgmann, Zürich
  12. Voisinage d’un jardin — Stephan Grosse-Grollmann, Nürnberg, D
  13. Mata — Maxime Michel, Paris, F
  14. ème étage — Etienne Piergiovanni, Lausanne
  15. De père en fils — Karl, Laurent & Raùl Baumann, Zürich
  16. Mue — Renée Lelin, Betty Hanns, Cesare Berardi, Schiltigheim, F
  17. Festival dans la prairie — Roger Batteault, Beaune, F
  18. Stereo8 — Nora de Baan, ZürichStereo8 — Tobi Berndt, Zürich

Présentation du jury

Orane Burri, ens8ff, super 8Orane Burri est une auteure réalisatrice neuchâteloise. Après 12 ans de réalisation à Paris en documentaire (Tabou, Armes fatales) et publicité (Nintendo, Ubisoft), elle s’est réinstallée en Suisse en 2012, où elle continue à créer des projets engagés tant en fiction (Non, Dublin) qu’en documentaire (Nettoyeurs de Guerre), en transmédia (projet Totemi) ou encore en installation vidéo (Le Tramoscope). L’engagement éthique de ses sujets a valu à ses films d’être sélectionnés dans de nombreux festivals et de gagner plusieurs prix. Pour en savoir plus : www.oraneburri.com

David Pfluger — Chimiste de formation, il tourne en Super 8 depuis les années 1990 (films d’animation et expérimentaux). Il est actif dans la groupe d’artistes Mobileskino qui propose une réflexion autour des images animées analogiques et numériques et de leurs spécificités respectives. Il utilise encore souvent le Super 8, son format de prédilection. La préservation des films, et le maintien d’un savoir-faire dans les techniques analogiques est au cœur de sa démarche professionnelle et artistique. A fait partie de l’équipe d’organisation du Global Super8 Day en 2005 et en 2015.

Vincent Jourdan – Président de l’association Regard Indépendant vouée corps et âme au super 8, Vincent anime depuis 1999 les Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice, construites autour du cinéma qui fait un pas de côté, et de collections annuelles de super 8 en tourné-monté. Cinéphile viscéral, il est le créateur et l'animateur du blog Inisfree (http://inisfree.hautetfort.com/), ayant sévi sur les ondes et divers sites, aimant plus que tout les actrices aux courbes pleines et les grands espaces de l’Ouest.

Ponctuations musicales

The Musette (CH)

French Power Musette — Le fruit de la rencontre entre un accordéoniste et un percussionniste s’adonnant au dépoussiérage des airs d'autrefois par un souffle de swing groovy.

Cédric Liardet Acc. Gil Reber Drum and Perc.

Title of the image box